Les traitements de la migraine1,2

trousse de soins de couleur rouge

La prise en charge de la migraine repose sur des thérapies médicamenteuses et non médicamenteuses. Elles aident à gérer ou à traiter les crises de migraine lorsqu'elles surviennent, ou à prévenir les crises futures.3

Traitements médicamenteux

Pour toute question sur les traitements médicamenteux, rapprochez-vous de votre médecin traitant ou de votre neurologue.

Deux types de traitements médicamenteux peuvent être proposés aux patients atteints de migraine : les traitements de crise dont l’objectif est de soulager les symptômes immédiats de la crise, notamment la douleur et les nausées et, les traitements de fond qui visent notamment à diminuer la fréquence, l’intensité et l’impact des crises.3

Les traitements de crise3 :

Gélules

  • Non spécifiques : certains Anti Inflammatoires Non Stéroïdiens et certains antalgiques peuvent être indiqués pour le traitement de la crise migraineuse.
  • Spécifiques : ces triptans sont des traitements indiqués spécifiquement dans le traitement de la crise migraineuse. Les dérivés ergotés sont des molécules plus anciennes qui peuvent également encore être prescrites.

Pour en savoir plus sur les traitements de crise, référez-vous à votre médecin traitant.

Les traitements de fond2,4,5 :

En fonction de la fréquence, de l'intensité des crises et du handicap généré, un traitement de fond peut également être prescrit au patient. Il vise à réduire l’intensité et la durée de ses crises, réduire la prise de traitements de crise et améliorer sa qualité de vie.2,6

Voici les traitements de fond disponibles sur le marché :

pilules et seringue

pilules

seringue

  • Les antihypertenseurs,
  • Les antidépresseurs,
  • Les antiépileptiques,
  • Les inhibiteurs calciques,
  • Les antisérotoninergiques,
  • La toxine botulique,
  • Les anticorps ciblant la voie du CGRP.

Pour en savoir plus sur les traitements de crise, référez-vous à votre médecin traitant.

Traitements non médicamenteux

Des traitements non médicamenteux peuvent être recommandés2 tels que :

silhouette qui médite

  • La relaxation
  • Le rétrocontrôle (bio feed back)
  • Les thérapies cognitives et comportementales de gestion du stress.

Références

  1. Demarquay G, Moisset X, Lantéri-Minet M, de Gaalon S, Donnet A, Giraud P, Guégan-Massardier E, Lucas C, Mawet J, Roos C, Valade D, Ducros A. Revised guidelines of the French Headache Society for the diagnosis and management of migraine in adults. Part 1: Diagnosis and assessment. Rev Neurol (Paris). 2021 Jul 30:S0035-3787(21)00612-3. doi: 10.1016/j.neurol.2021.07.001. Epub ahead of print. PMID: 34340812.
  2. HAS. ANAES. Prise en charge diagnostique et thérapeutique de la migraine chez l’adulte et chez l’enfant : aspects cliniques et économiques. Recommandations. Octobre 2002.
  3. Nicholson R, Buse D, Andrasik F, Lipton RB. Nonpharmacologic treatments for migraine and tension-type headache: how to choose and when to use. Curr Treat Options Neurol. 2010;13(1):28-40.
  4. American Migraine Foundation. Accessed August 31, 2021. https://americanmigrainefoundation.org/resource-library/migraine-prevention-101/
  5. Katsarava Z, Buse DC, Manack AN, Lipton RB. Defining the differences between episodic migraine and chronic migraine. Curr Pain Headache Rep. 2012;16(1):86-92.
  6. Ducros A, et al. Revised guidelines of the French headache society for the diagnosis and management of migraine in adults. Part 2: Pharmacological treatment. Revue neurologique (2021), https://doi.org/10.1016/j.neurol.2021.07.006
  7. Ceriani CEJ, et al. Novel Medications for the Treatment of Migraine. Headache 2019; 59: 1597-1608.